Les trois fils
au vieux Maltais

Paroles Gilles Vigneault
Interprète Garou

Les trois fils au vieux Maltais ?
Ah !…
Les trois fils au vieux Maltais
Nous ont détruit la forêt !

Pour se faire une brouette
Pris chacun trente épinettes
Et pour bâtir leur château
Ont coupé tous nos bouleaux
Rien que pour leurs grandes tables
Ont coupé cinquante érables
Et quatre-vingts beaux noyers
Pour des marches d’escaliers…
Abattu tous les mélèzes
Pour les pattes de leurs chaises
Les cèdres, les peupliers
Pour brûler dans leur foyer !

Un petit bois de trente ormes
C’était déjà pas énorme
Ils en ont pris les trois quarts
Pour se finir un hangar
Plus une clôture en frêne
Ajoutez la porte en chêne
Plafonds, planchers en cyprès…
Ils ont rasé la forêt !
Puis sont partis à la chasse
Pour tuer perdrix et bécasses
Et sont restés les deux pieds
Dans la vase d’un bourbier !

Leurs orteils ont pris racine
Il fallait leur voir la mine
Le feuillage au bout des doigts
On ne sait pas de quel bois
Château, hangar et clôture
Ont retrouvé leurs ramures…
Le dimanche, par beau temps
On y mène les enfants
On leur conte cette histoire
Et par quelque nuit bien noire
On leur montre pour de vrai
Les trois fils aux vieux Maltais !