Le commerçant des rues

Paroles Mary Travers Musique Mary Travers
Interprète Florence K

Il y avait un commerçant
Je vous dis qu’il est achalant*
Quand il s’agissait de chanter
Il ne se faisait pas prier
À cinq heures du matin
Il chantait ses gais refrains :
« Des carottes pis des navots
Venez voir comme ils sont beaux! »

Ah! On en a des légumes
Des carottes pis des navots
Des betteraves pis des poireaux
Oh oui! On en a des beaux choux
Des patates pis des tomates
On en a des rouges des vertes

Quand le printemps est arrivé
Il commence à chanter :
« Venez voir mes échalotes
Seulement qu’à dix sous la botte
Des radis pis de la salade
Des patates pis de la rhubarbe
J’ai du vrai sirop d’érable
Fait avec de la cassonade »

On l’entend dans les ruelles
La bouche fendue aux oreilles
Le visage tout en grimaces
Je vous dis qu’il ne donne pas sa place :
« On en a des beaux concombres
On en a pour tout le monde
Il n’y en a pas dans le quartier
Qui ont des beaux concombres comme moi »

Quand vient le temps des bleuets*
Il faut le watcher* de près
Des belles prunes pis des fraises
Des groseilles pis des framboises
L’autre jour en m’en allant
J’ai-t-y pas vu* le commerçant
Ses casseaux étaient pas pleins
Il en faisait deux dans un

Quand l’automne est arrivé
Il vient tout découragé
Il va vendre sa waguinne*
Pour un petit flacon de gin
Il s’en va tout de travers
En se faisant aller les mâchoires
Je vous dis quel débarras

Lexique :

Achalant : embêtant, casse-pieds
Bleuet : petite baie bleue
Watcher : surveiller
J’’ai-t-y pas vu : j’ai vu
Waguinne : wagon